Basic Instinct – Sharon

fhd992BIN_Sharon_Stone_047.jpg

Sharon, for ever.

Zoom sur Soliloquy (Sharon), 1992 – 2000 de Candice Breitz.

Après l’analyse du film en quatre parties, j’aimerais revenir sur un travail assez méconnu, celui de l’artiste Candice Breitz, Sharon, qui fait parti de sa trilogie Soliloquy.

Lire la suite

Publicités

Basic Instinct – Modélisation du récit

Basic-Instinct-612

Cette quatrième partie de l’analyse de Basic Instinct permet de comprendre la structure du récit et d’expliquer comment cette structure permet de mettre en exergue les processus mis en jeu.

Lire la suite

Dossier – Architecture et cinéma : la fenêtre

La fenêtre est souvent utilisée au cinéma puisqu’elle offre des possibilités de mise en scène intéressantes, d’un point de vue littéral et symbolique. Comme toujours, il n’est pas question ici de citer tous les films qui utilisent de manière plus ou moins originale la fenêtre, mais de comprendre les enjeux qu’offrent une fenêtre dans la mise en scène ou le scénario, en citant une grande variété de films. Nous évoquerons donc dans ce dossier des films des années 1920 à nos jours.

James Stewart.jpg

Lire la suite

Dossier – Danse et cinéma

getImage.jpg

Danse et cinéma peuvent souvent être associés. On peut danser sur une musique de film, en s’inspirant des pas d’un film, comme un film peut avoir pour sujet la danse ou peut contenir une ou plusieurs scènes de danse. Comme toujours, il ne s’agit pas d’énumérer tous les films comportant ces scènes de danse mais de comprendre les différentes et nombreuses possibilités qu’offre la danse sur le plan de la structure narrative d’un film ou alors sur le plan de la mise en scène en évoquant un éventail d’exemples variés. Le dossier est divisée en deux parties : la première est consacrée pour les films ne portant pas sur la danse et la deuxième sur les films qui ont pour sujet la danse.

Lire la suite

Critique et analyse – Gloria

gena rowlands gloria-.jpg

  • Date de sortie : 31 décembre 1980 (2h3)
  • Réalisateur : John Cassavetes
  • Avec : Gena Rowlands, John Adames
  • Tous publics 
  • Allociné spectateurs : 3.7/5
  • Allociné presse : 4.5/5

En 1980, John Cassavetes réalise Gloria, film qu’il a écrit pour la première fois sur commande de la MGM mais qui sera produit par la Columbia. « Un film à part » dans sa filmographie puisque Cassavetes doit s’affranchir de ses méthodes de travail habituelles et surtout changer de registre. Gloria sera même qualifié d’« accident » par son auteur, qui n’abandonne pas pour autant ses thématiques qui lui sont chères et n’oublie ainsi donc pas de développer les relations entre les personnages du film. Le film est alors une véritable réussite commerciale, mais qu’en est-il artistiquement?

Lire la suite

Dossier – La douche dans les films

casino-royale-3.jpg

Il faut bien l’admettre, la douche est un objet très cinégénique qui offre de très nombreuses possibilités d’utilisation. Elle permet d’instaurer une atmosphère bien spécifique comme elle permet d’accroitre le suspens d’une scène. Dans ce dossier, nous passerons en revue de manière rapide  et totalement subjective les possibilités de mise en scène de la douche dans les films- avant celles de la baignoire dans un prochain billet. L’analyse d’une scène en particulier à la fin du dossier permettra de comprendre de manière plus concrète le propos.

Lire la suite

Analyse – Basic Instinct, réflexion sur la fin ambigüe

basic-instinct-original

Cette troisième analyse de Basic Instinct permet de se focaliser entièrement sur la fin du film et de répondre à deux problématiques, lesquelles sont l’identité du tueur ainsi que le destin ambigu de Nick. Il est primordial de lire avant cette analyse les deux premières. Dans la première analyse, on avait donc mis en exergue un processus fondamental dans ce film, celui de l’envoûtement, causé par plusieurs facteurs, causant à son tour de multiples conséquences pour le personnage de Nick. Dans la deuxième partie, grâce à trois scènes majeures, on avait réussi à prouver de manière plus concrète l’existence de ces processus, ce qui avait abouti à la création de la fameuse figure du cercle et qui représentait le choix cornélien que devait faire Nick. Lire la suite

Critique – Diabolique

18406401

  • Date de sortie : 22 mai 1996 (1h47)
  • Réalisateur : Jeremiah Chechik
  • Avec : Sharon Stone, Isabelle Adjani, Kathy Bates, Chazz Palminteri
  • Tous publics (France) – 17 ans (États-Unis)
  • Allociné spectateurs : 2.1/5

Je trouve que le film Diabolique de Jeremiah Chechik est trop injustement critiqué sur la toile, ce qui m’a donné envie de rendre justice au film. Certes remake du chef-d’oeuvre de Clouzot, Les diaboliques, ce qui pourrait expliquer la déception d’un grand monde, une comparaison entre les deux films serait véritablement improductive. Le spectateur sait que Diabolique ne sera jamais à la hauteur mais c’est bien le charme des thrillers des années 1990 qui fait tout l’intérêt du film. Lire la suite

Dossier – La plage dans les films

C’est l’été, le départ des vacances approche et nous retrouvons, enfin, le beau temps. La majorité des vacanciers aura choisi de se reposer au bord de mer, sur la plage. Une occasion en or d’analyser, après la Côte d’Azur, l’utilisation du décor naturel de la plage dans les films. Un motif très cher aux cinéastes, qui l’exploitent pour beaucoup de raisons. Certains, même, y sont très attachés, à l’image de Nanni Moretti avec Je suis un autarcique, Journal intime ou encore Bianca ou même François Ozon avec Sous le sable, Regarde la mer, Une robe d’été, Jeune et jolie et même Cinq fois deux, la fin précisément.

Capture d’écran 2015-07-03 à 12.01.32

Sous le sable, Une robe d’été, Jeune et jolie, Cinq fois deux, Ozon

Lire la suite

Critique et analyse – L’expert

c5T5bY9vYZsqGCwNQ1RabEPqsVv

  • Date de sortie : 9 novembre 1994 (1h50)
  • Réalisateur : Luis Llosa
  • Avec : Sharon Stone, Sylvester Stallone, James Woods, Eric Roberts, Rod Steiger
  • -10 ans (France) – 17 ans (Etats-Unis)
  • Allociné spectateurs : 2.2/5

Il y a bien trop de critiques défavorables pour L’expert, un thriller assez solide des années 90. Le film réunit un duo magistral constitué de Sharon Stone et Sylvester Stallone et se révèle assez qualitatif, en plus d’être nostalgique de cette décennie riche en action et rebondissements. Je tenais absolument à démontrer dans cette critique que le film est très honorable. Lire la suite