Dossier – La neige au cinéma

lavieestbelle.jpg

Après le désert et ses étendues arides, plus ou moins dangereuses, plus ou moins illusoires, il est très logique d’enchainer avec la neige au cinéma. Parfois utilisée plus que la pluie, l’objectif ici est de comprendre, en citant quelques exemples, les différentes possibilités qu’offre la neige dans la mise en scène mais aussi le récit dans les films.

Lire la suite

Publicités

Dossier – Architecture et cinéma : la fenêtre

La fenêtre est souvent utilisée au cinéma puisqu’elle offre des possibilités de mise en scène intéressantes, d’un point de vue littéral et symbolique. Comme toujours, il n’est pas question ici de citer tous les films qui utilisent de manière plus ou moins originale la fenêtre, mais de comprendre les enjeux qu’offrent une fenêtre dans la mise en scène ou le scénario, en citant une grande variété de films. Nous évoquerons donc dans ce dossier des films des années 1920 à nos jours.

James Stewart.jpg

Lire la suite

Dossier – La douche dans les films

casino-royale-3.jpg

Il faut bien l’admettre, la douche est un objet très cinégénique qui offre de très nombreuses possibilités d’utilisation. Elle permet d’instaurer une atmosphère bien spécifique comme elle permet d’accroitre le suspens d’une scène. Dans ce dossier, nous passerons en revue de manière rapide  et totalement subjective les possibilités de mise en scène de la douche dans les films- avant celles de la baignoire dans un prochain billet. L’analyse d’une scène en particulier à la fin du dossier permettra de comprendre de manière plus concrète le propos.

Lire la suite

Dossier – Architecture et cinéma : l’escalier

L’escalier est beaucoup utilisé dans les idées de mise en scène au cinéma puisqu’il offre beaucoup de possibilités intéressantes. Comme toujours, il n’est pas question dans ce dossier de citer tous les films qui comportent des scènes d’escalier, mais de comprendre les enjeux de mise en scène que peut offrir un escalier, en citant une grande variété de films, des années 1930 à nos jours. Nous conclurons ce dossier en citant brièvement l’emploi de ce motif architectural chez Alfred Hitchcock.

web_VC_Vertigo_stairs_01

Lire la suite

Critique et analyse – Blow Out

RPFVw

  • Date de sortie : 17 février 1982 (1h47)
  • Réalisateur : Brian De Palma
  • Avec : John Travolta, Nancy Allen, John Lithgow, Dennis Franz
  • Tous publics (France) – 17 ans (États-Unis)
  • Allociné spectateurs : 3.7/5
  • Allociné presse : 4/5

En 1981, après le récent succès de Pulsions, Brian De Palma réunit John Travolta et Nancy Allen pour son nouveau projet, un thriller paranoïaque, Blow Out. Oeuvre phare du cinéma, Blow Out est un chef-d’oeuvre, un film culte, celui qui est le plus abouti dans la carrière du cinéaste. Le film possède des acteurs magistraux, une réalisation très virtuose, une photographie excellente, une musique exceptionnelle ainsi qu’un scénario riche qui propose de nombreuses études, toutes fascinantes. Il est malheureusement impossible de tout dire sur Blow Out, tant le film est grand, tant ses possibilités sont infinies mais nous essaierons tout de même dans cette page d’analyser quelques points fondamentaux. Lire la suite

Dossier – Variations autour du téléphone au cinéma

Le téléphone est un objet de mise en scène qui offre des possibilités très nombreuses. C’est un objet qui a évolué au fil des années, cela implique un lot de conséquences, non seulement sur le plan de la mise en scène mais aussi du récit. Aujourd’hui, une personne isolée ne l’est plus complètement grâce au téléphone, celui-ci peut ne pas capter, être volé… Les moyens pour filmer une conversation téléphonique sont aussi très différents, les réalisateurs jouent sur les mouvements, l’échelle des plans, les couleurs… Dans ce dossier, dans une première partie, nous allons essayer d’analyser les différentes utilisations du téléphone dans les mises en scène puis dans une deuxième partie plus concrète, on analysera plusieurs scènes pour véritablement dégager des possibilités précises que peuvent offrir les téléphones dans les films.

audrey-hepburn-telephone

Lire la suite

Dossier – Les parties du corps au cinéma

Beaucoup d’idées de mise en scène au cinéma se basent sur des parties du corps. Du cinéma muet aux récents blockbusters, l’objectif de ce dossier n’est pas de citer tous les films dans lesquels s’impliquent fortement les parties du corps mais d’essayer de trouver ces idées de mise en scène, plus ou moins utilisées, plus ou moins originales, et de les classer. Nous citerons donc tout type de films pour faire comprendre l’importance d’une réflexion de la part du réalisateur pour la mise en scène des parties du corps au cinéma. Chaque paragraphe s’organise sur une des parties. Nous développerons dans ce dossier les mains, la bouche, les yeux, les pieds, les cheveux et enfin la moustache.

Capture d’écran 2015-01-02 à 14.52.02

Toutes les parties du corps, ou presque, dans une seule scène : la douche de Psychose – Hitchcock

Lire la suite

Dossier – L’influence des peintures de Hopper sur le 7ème art

L’influence d’Edward Hopper sur le cinéma est considérable et fascinante. Le peintre a fasciné les plus grands, Hitchcock, Wenders, Jarmusch, Lynch, Antonioni, De Palma. Hopper est né en 1882, c’est à dire 3 ans avant le cinéma, il a donc grandi en même temps que le cinéma. C’est un cinéphile. D’ailleurs, en 1910, Hopper travaille pour Eclair, une société française des films et des cinématographes, il conçoit des affiches pour les nombreux films distribués par la société. Pour étudier la question de son influence, nous allons d’abord aborder le genre du film noir qui est une influence réciproque, l’inspiration de plusieurs genres cinématographiques du paysage de Hopper et l’instant figé, notion aussi capitale.

  1. Le film noir, une influence réciproque
    1. La lumière, source d’influence du cinéma pour Hopper
    2. L’influence de Hopper pour le film noir
  2. Le paysage inspire plusieurs genres
    1. Synonyme d’incommunicabilité
    2. Une construction architecturale retrouvée
      1. En général
      2. Chez Hitchcock
      3. Une construction en particulier
      4. Le cadre et le point de vue
    3. La route de Hopper dans le road movie
      1. La fuite de Hopper contre l’enfermement du road movie
      2. La fixité de Hopper contre la fuite du road movie
  3. L’instant figé
    1. Représentation de l’Amérique à travers le cinéma
    2. Dans le récit, entre un avant et un après
    3. L’esthétique de l’immobilisme

Room in New York

Lire la suite