Dossier – La plage dans les films

C’est l’été, le départ des vacances approche et nous retrouvons, enfin, le beau temps. La majorité des vacanciers aura choisi de se reposer au bord de mer, sur la plage. Une occasion en or d’analyser, après la Côte d’Azur, l’utilisation du décor naturel de la plage dans les films. Un motif très cher aux cinéastes, qui l’exploitent pour beaucoup de raisons. Certains, même, y sont très attachés, à l’image de Nanni Moretti avec Je suis un autarcique, Journal intime ou encore Bianca ou même François Ozon avec Sous le sable, Regarde la mer, Une robe d’été, Jeune et jolie et même Cinq fois deux, la fin précisément.

Capture d’écran 2015-07-03 à 12.01.32

Sous le sable, Une robe d’été, Jeune et jolie, Cinq fois deux, Ozon

Lire la suite

Publicités

Dossier – Variations autour du téléphone au cinéma

Le téléphone est un objet de mise en scène qui offre des possibilités très nombreuses. C’est un objet qui a évolué au fil des années, cela implique un lot de conséquences, non seulement sur le plan de la mise en scène mais aussi du récit. Aujourd’hui, une personne isolée ne l’est plus complètement grâce au téléphone, celui-ci peut ne pas capter, être volé… Les moyens pour filmer une conversation téléphonique sont aussi très différents, les réalisateurs jouent sur les mouvements, l’échelle des plans, les couleurs… Dans ce dossier, dans une première partie, nous allons essayer d’analyser les différentes utilisations du téléphone dans les mises en scène puis dans une deuxième partie plus concrète, on analysera plusieurs scènes pour véritablement dégager des possibilités précises que peuvent offrir les téléphones dans les films.

audrey-hepburn-telephone

Lire la suite

Dossier – Les parties du corps au cinéma

Beaucoup d’idées de mise en scène au cinéma se basent sur des parties du corps. Du cinéma muet aux récents blockbusters, l’objectif de ce dossier n’est pas de citer tous les films dans lesquels s’impliquent fortement les parties du corps mais d’essayer de trouver ces idées de mise en scène, plus ou moins utilisées, plus ou moins originales, et de les classer. Nous citerons donc tout type de films pour faire comprendre l’importance d’une réflexion de la part du réalisateur pour la mise en scène des parties du corps au cinéma. Chaque paragraphe s’organise sur une des parties. Nous développerons dans ce dossier les mains, la bouche, les yeux, les pieds, les cheveux et enfin la moustache.

Capture d’écran 2015-01-02 à 14.52.02

Toutes les parties du corps, ou presque, dans une seule scène : la douche de Psychose – Hitchcock

Lire la suite

Dossier – L’influence des peintures de Hopper sur le 7ème art

L’influence d’Edward Hopper sur le cinéma est considérable et fascinante. Le peintre a fasciné les plus grands, Hitchcock, Wenders, Jarmusch, Lynch, Antonioni, De Palma. Hopper est né en 1882, c’est à dire 3 ans avant le cinéma, il a donc grandi en même temps que le cinéma. C’est un cinéphile. D’ailleurs, en 1910, Hopper travaille pour Eclair, une société française des films et des cinématographes, il conçoit des affiches pour les nombreux films distribués par la société. Pour étudier la question de son influence, nous allons d’abord aborder le genre du film noir qui est une influence réciproque, l’inspiration de plusieurs genres cinématographiques du paysage de Hopper et l’instant figé, notion aussi capitale.

  1. Le film noir, une influence réciproque
    1. La lumière, source d’influence du cinéma pour Hopper
    2. L’influence de Hopper pour le film noir
  2. Le paysage inspire plusieurs genres
    1. Synonyme d’incommunicabilité
    2. Une construction architecturale retrouvée
      1. En général
      2. Chez Hitchcock
      3. Une construction en particulier
      4. Le cadre et le point de vue
    3. La route de Hopper dans le road movie
      1. La fuite de Hopper contre l’enfermement du road movie
      2. La fixité de Hopper contre la fuite du road movie
  3. L’instant figé
    1. Représentation de l’Amérique à travers le cinéma
    2. Dans le récit, entre un avant et un après
    3. L’esthétique de l’immobilisme

Room in New York

Lire la suite