VESPER – Projection le 13/12

Chers Lecteurs,

VESPER sera projeté dans le cadre d’un ciné-concert le 13/12 à La Péniche Cinéma, Parc de la Villette, à Paris.

Je serai présent avec Agnès Godey pour l’entretien qui suivra la projection.

– KS

47391963_10156094619521158_8318174582204792832_o.jpg

Publicités

NOX – Trailer

With Matt Passmore, Brigitte Millar, Agnès Godey.

https://www.imdb.com/title/tt8414600

Quantum of Solace, le Bond de 2008

6gqprvdfvsdwntd5lsmvwctymed.jpg

Retour sur Quantum of Solace, 22ème James Bond, le deuxième avec Daniel Craig et suite directe du phénoménal Casino Royale. Inutile de faire une critique du film, tant il contient des maladresses – mais des atouts aussi -, présentant un Bond en construction qui a perdu son âme alors même qu’il venait de s’affirmer à la toute fin du précédent opus. Trop américain, trop hollywoodien peut-être, en fait trop bournien, Quantum of Salace n’est pas le plus bondien des opus – on regrette le manque d’élégance, de charme, de cohérence, et l’on ne vous parle même pas de l’absence du Bond theme ou de gunbarrel au début, du « Bond, James Bond » coupé au montage, c’est que la recette classique est très mal dosée voire oubliée alors que le précédant en faisait une revisite parfaite. Reste alors l’action, mais l’on préférerait l’original, à savoir Jason Bourne et même bien entendu Permis de tuer, le chef-d’oeuvre de Timothy Dalton, lancée sur une vendetta sanglante. Tout le monde aime Bond, tout le monde justifie la gaffe: le réalisateur pas assez habitué – ou pas du tout même? – aux films d’action, peu fan de la saga, les scénaristes en grève – il faut en effet juger Daniel Craig qui a dû réécrire certaines scènes durant le tournage -, la production qui a misé sur les images de synthèse à gogo – mais moins que chez Avengers. Mais alors, quid de Quantum of Solace, le mal aimé? En analysant le contenu qu’il présente, l’argument du film le fait finalement présenter comme un des Bond les plus modernes. Quantum of Solace, l’épisode paradoxal…

Lire la suite

NOX – Teaser Posters

Peter and Claire are two professional burglars on the east coast. On senatorial election night, their mission is to break into a Senator’s villa.

Peter et Claire sont deux cambrioleurs professionnels de la Côte Est. Le soir des élections sénatoriales, leur mission est d’entrer par effraction dans la villa d’un sénateur.

https://www.imdb.com/title/tt8414600/

Teaser Poster Vertical 1 4K.jpg

Teaser Poster Vertical 2 4K.jpg

Nox – Matt Passmore en tête d’affiche

Matt Passmore en tête d’affiche pour mon nouveau court-métrage NOX.

https://www.imdb.com/title/tt8414600

Peter et Claire sont deux cambrioleurs professionnels de la côte Est des États-Unis. Le soir des élections sénatoriales, ils ont pour mission d’entrer par effraction dans la villa d’un sénateur…

image001.jpg

Nice Time, Alain Tanner & Claude Goretta

Nice Time, Alain Tanner & Claude Goretta (1957)

Impressions of Piccadilly Circus on a Saturday night in 1957.

Piccadilly Circus, un samedi soir, 1957.

 

La technologie dans Terminator 2, mis en perspective avec 24 heures chrono

Image 1.png

La deuxième analyse du deuxième volet du Terminator prolonge l’analyse de la séquence du poste de police du premier volet avec l’analyse en particulier de la scène de l’interrogatoire de Sarah Connor à l’hôpital. On s’intéresse à plusieurs questions, surtout à la question de la technologie et du point de vue qu’a le film sur l’utilisation de la technologie. L’analyse sera mise en perspective avec d’autres films ou séries TV qui apportent un point de vue différent sur la technologie bien que l’on note des similitudes avec Terminator.

Lire la suite

Terminator 2, le centre commercial

Terminator.png

Je reprends un peu l’activité sur le blog pour continuer le travail commencé il y a quelques mois avec les deux analyses du premier volet du Terminator. Je prévois deux analyses. La première, ci-dessous, prolonge l’analyse de la séquence du nightclub, et la deuxième à venir plus tard prolongera l’analyse de la séquence du poste de police.

Lire la suite