Rogue One : A Star Wars Story

Après un début brouillon, ce spin-off de la saga Star Wars trouve son cap. Le scénario aurait pu être meilleur, on aurait en effet préféré des personnages bien plus épais et plus profonds. Malheureusement ils restent sans grande profondeur, notamment ceux de Mads Mikkelsen ou encore Forest Whitaker. L’histoire, globalement, est assez simple, alors que le film dure plus de deux heures, on aurait voulu plus de complexité. Mais, Rogue One est un spin-off réussi assez nostalgique des anciens opus et qui remplit son cahier des charges. Gareth Edwards rend les scènes d’action très réussies. On retrouve également une Felicity Jones, contrairement à ce que disent beaucoup de critiques, satisfaisante et un Ben Mendelssohn très convaincant, même si l’écriture ne l’aide pas forcément. Après un début brouillon donc, et malgré quelques défauts de l’écriture, Rogue One devient un film réussi, que l’on apprécie, happé par le rythme, même s’il reste moins palpitant que l’épisode VII.

los-alamos-poster-tall-1536x864.jpg

Publicités

Doctor Strange

Meilleur que prévu, Doctor Strange bénéficie d’un univers vraiment intéressant, et surtout, d’un visuel épatant. Les effets visuels sont réussis et le travail numérique est incroyable, même si forcément rend le film plus « numérique » que « cinématographique » à cause de ses fonds vert. C’est donc un spectacle très divertissant, mais on regrette tout de même le manque de profondeur de l’histoire, le manque d’intérêt pour les personnages – surtout celui de Mads Mikkelsen pourtant grand méchant de l’histoire – qui rendent l’histoire finalement moins intéressante. Le film aurait pu avoir une puissance narrative, être donc plus ambitieux encore si l’écriture était plus profonde et si la réalisation du film était plus personnelle.

698123.jpg

Critique et analyse – The Salvation

  • Date de sortie : 27 août 2014 (1h32)
  • Réalisateur : Kristian Levring
  • Avec : Mads Mikkelsen, Eva Green, Jeffrey Dean Morgan, Mikael Persbrandt, Eric Cantona, Jonathan Pryce, Douglas Henshall
  • Tous publics (France) 
  • Allociné spectateurs : 3.8/5
  • Allociné presse : 3/5
Présenté hors compétition au Festival de Cannes, The Salvation veut rendre hommage aux westerns d’antan réalisés par Leone, Ford, Mann et plus récemment Eastwood. A l’heure où ce genre est clairement délaissé au cinéma, il est question de savoir à travers cette critique si le western doit rester dans son cercueil ou a une chance, même minime, d’en sortir. Lire la suite