Dossier – La Côte d’Azur dans les films

alfred-hitchcock-cinema-cannes-fait-le-mur-afp-photo-10694344lrhdw

Après San Francisco, ne nous arrêtons pas en si bon chemin et continuons notre voyage cinématographique, dans d’autres paysages ensoleillés du monde, avec cette fois-ci un escale moins lointain mais tout aussi intéressant, la Côte d’Azur. Il faut dire que les relations entre la Côte d’Azur et le cinéma sont très anciennes, et leur origine date même du siècle dernier. Beaucoup de cinéastes, depuis toujours, filment sur la Côte d’Azur, des films qui appartiennent à des genres très variés. D’ailleurs, très récemment, on peut citer Duo d’escrocs, Grace de Monaco, Magic in the moonlight, La FrenchL’homme que l’on aimait trop. Il faut dire que la région ajoute souvent un côté pictural moyennant la couleur locale, à travers ce dossier, on analysera donc les représentations de la Côte d’Azur dans le cinéma. Lire la suite

Publicités

Dossier – Variations autour du téléphone au cinéma

Le téléphone est un objet de mise en scène qui offre des possibilités très nombreuses. C’est un objet qui a évolué au fil des années, cela implique un lot de conséquences, non seulement sur le plan de la mise en scène mais aussi du récit. Aujourd’hui, une personne isolée ne l’est plus complètement grâce au téléphone, celui-ci peut ne pas capter, être volé… Les moyens pour filmer une conversation téléphonique sont aussi très différents, les réalisateurs jouent sur les mouvements, l’échelle des plans, les couleurs… Dans ce dossier, dans une première partie, nous allons essayer d’analyser les différentes utilisations du téléphone dans les mises en scène puis dans une deuxième partie plus concrète, on analysera plusieurs scènes pour véritablement dégager des possibilités précises que peuvent offrir les téléphones dans les films.

audrey-hepburn-telephone

Lire la suite

Critique et analyse – Ascenseur pour l’échafaud

  • Date de sortie : 29 janvier 1958 (1h34)
  • Réalisateur : Louis Malle
  • Avec : Jeanne Moreau, Maurice Ronet, Georges Poujouly, Yori Bertin, Lino Ventura
  • Tous publics
  • Allociné spectateurs : 3.7/5
Sorti en 1958, Ascenseur pour l’échafaud peut être considéré comme un des premiers films de la Nouvelle Vague ou alors comme un film qui l’annonce. C’est également le premier film de fiction de Louis Malle, qui réalise, on peut le dire, son meilleur film. Influencé par plusieurs styles, Ascenseur pour l’échafaud est une mosaïque de films dont l’ensemble paraît parfait, même si le film souffre un manque de rythme en deuxième partie. Lire la suite