Doctor Strange

Meilleur que prévu, Doctor Strange bénéficie d’un univers vraiment intéressant, et surtout, d’un visuel épatant. Les effets visuels sont réussis et le travail numérique est incroyable, même si forcément rend le film plus « numérique » que « cinématographique » à cause de ses fonds vert. C’est donc un spectacle très divertissant, mais on regrette tout de même le manque de profondeur de l’histoire, le manque d’intérêt pour les personnages – surtout celui de Mads Mikkelsen pourtant grand méchant de l’histoire – qui rendent l’histoire finalement moins intéressante. Le film aurait pu avoir une puissance narrative, être donc plus ambitieux encore si l’écriture était plus profonde et si la réalisation du film était plus personnelle.

698123.jpg

Publicités

Inferno

Hélas, trois fois hélas, et malgré un rythme haletant, Inferno se révèle décevant. Le scénario, dans sa volonté d’atteindre, artificiellement, une complexité, voire, une confusion certaine, déçoit. Il manque de mystériosité et ne présente que des prétextes pour laisser place à une course contre la montre. De plus, il n’évite pas de nombreuses incohérences, des seconds rôles très décevants comme celui d’Omar Sy, des flashback trop nombreux à effets pénibles, certains répétés identiquement en plus. Cette visite guidée reste intéressante toutefois pour ses lieux touristiques, malheureusement trop de fois interrompue par des cartons de titre présentant lieu et heure, faisant rappel à cette course contre la montre style 24, mais vraiment inutiles. Bénéficiant d’une musique décevante de Zimmer, Inferno est finalement un mélange entre un mauvais Sherlock Holmes, un Mission : Impossible bas de gamme et un plutôt bon Benjamin Gates. Restent des acteurs qui sont pour la plupart convaincants mais surtout un final indépendamment très palpitant et très réussi, formant un bon divertissement.

Inferno-Poster-3.jpg

Mr Wolff

Finalement, Mr Wolff est un film assez décevant. Et c’est bien dommage puisqu’il présentait beaucoup de potentiels. Malgré des personnages intéressants, une histoire séduisante sur le papier, quelques petites scènes d’action très bien maitrisées, le film ne va pas très loin, manquant de cap, de véritable direction narrative. Le film se perd par moments, bénéficiant de trois parties dont seulement la deuxième est palpitante, les deux autres très lentes et manquant d’intérêt. On aurait voulu une atmosphère plus oppressante, un récit mieux tourné, plus de suspens… Et malheureusement l’intrigue n’écarte pas de nombreux clichés. Restent des acteurs convaincants.

capture-decran-2016-11-09-a-19-50-45

Miss Peregrine et les enfants particuliers 

Après Big Eyes, Tim Burton revient avec un divertissement spectaculaire. Bénéficiant d’un récit assez original avec une galerie intéressante de personnages, de l’épatante, émouvante, magistrale – mais bien trop peu présente – Eva Green, le film se révèle comme un excellent divertissement… Mais on aurait peut-être voulu une atmosphère moins spectaculaire, moins artificielle, au profit d’un film plus sombre et plus étrange. À voir, et vite, pour sa qualité et son originalité (et aussi son actrice).

Bridget Jones Baby

Je conseille vivement d’aller voir Bridget Jones Baby, c’est avec joie que l’on retrouve le personnage pour un épisode très délirant, à la fois léger et touchant, malgré quelques petites longueurs au début.  Renée Zellweger, Colin Firth et Patrick Dempsey (et on n’oublie pas la superbe Emma Thompson) forment un trio d’acteurs formidable pour composer un très beau spectacle.

Bridget-Joness-Baby.jpg

Critique – Comancheria

comancheria_1920x1080px.jpg

  • Date de sortie : 7 septembre 2016 (1h42)
  • Réalisateur : David Mackenzie
  • Avec : Chris Pine, Jeff Bridges, Ben Foster, Gil Birmingham
  • Tous publics (France) R (États-Unis)
  • Allociné spectateurs : 4/5
  • Allociné presse : 4.1/5

David Mackenzie nous emmène dans l’ancien territoire des Comanches pour un western moderne qui met en scène une chasse à l’homme – ou deux plus précisément – au rythme haletant et à l’interprétation brillante.

Lire la suite

Critique – Free State of Jones

214236.jpg

  • Date de sortie : 14 septembre 2016 (2h19)
  • Réalisateur :Gary Ross
  • Avec : Matthew McConaughey, Gugu Mbatha-Raw, Mahershala Ali, Keri Russel
  • Avertissement (France) R (États-Unis)
  • Allociné spectateurs : 3.6/5
  • Allociné presse : 2.8/5

Free State of Jones est avant tout un beau film, un grand film. Le film est solide et sincère, très bien porté par des acteurs très convaincants.

Lire la suite

Critique – Tarzan

tarzan-nouvelle-affiche-avec-alexander-skarsgard-une.jpg

  • Réalisateur : David Yates
  • Avec : Alexander Skarsgård, Margot Robbie, Christoph Waltz, Samuel L. Jackson
  • Date de sortie : 6 juillet 2016 (1h50)
  • Tous publics
  • Allociné spectateurs : 3.6/5
  • Allociné presse : 3/5

Cette relecture du mythe de Tarzan par les studios suscitait beaucoup d’attentes, réunissant de grands moyens et un casting très intéressant… La relecture se veut différente, tout en restant traditionnelle, l’ensemble paraît cohérent mais déçoit assez.

Lire la suite

Critique – Elle

elle-poster.jpg

  • Réalisateur :Paul Verhoeven
  • Avec : Isabelle Huppert, Laurent Lafitte, Anne Consigny, Charles Berling, Virginie Efira, Christian Berkel, Judith Magre, Jonas Bloquet
  • Date de sortie : 25 mai 2016 (2h10)
  • -12 ans (France)
  • Allociné spectateurs : 3.6/5
  • Allociné presse : 4.4/5

Elle, présenté en sélection officielle au festival de Cannes, marque le retour du grand Paul Verhoeven, réalisateur notamment du sublime Basic Instinct avec Michael Douglas et Sharon Stone. Pour sa première production française, il adapte Oh…, roman de Philippe Djian, proposant un film entre drame familial et thriller psychologique. Elle se veut un film malsain et perturbant, à l’image de sa forme hybride. Verhoeven propose une brillante étude comportementale, mais l’ensemble finit par décevoir.
Lire la suite

Vesper – Götz Otto et Agnès Godey

Götz Otto et Agnès Godey s’affronteront dans un duel psychologique dans mon nouveau film :

Site officiel : http://www.vesperlefilm.wordpress.com

Capture d’écran 2016-05-09 à 16.53.05 - copie.png

JPG_PLRZD_Götz_Otto_0668_1c.jpg

13131014_1177187132306134_6988822460353631394_o.jpg