Jamais plus jamais, la scène du défi

Capture d’écran 2017-02-13 à 18.01.51.png

Jamais plus jamais propose une scène insolite qu’il revisite par rapport aux autres opus de la saga James Bond, la scène du casino, ou plus précisément du duel entre Bond et Largo autour du jeu Domination. L’analyse de la scène permet non seulement de comprendre comment Bond réussit à atteindre son objectif, c’est-à-dire parler à Domino ainsi que de mieux percevoir le profil psychologique des personnages.

Au début de la scène, on retrouve Bond et Domino qui discutent au bar, à propos du frère de Domino. Dans le plan suivant, Largo arrive, presque menaçant, et pointe du doigt James Bond. Le travelling arrière l’intègre avec Bond et Domino. Ils sont tous les trois ensemble. On note le bar entre les deux, donc l’espace présente déjà une opposition entre Largo et Bond, instaurant d’entrée de jeu une forme de duel. De plus, à l’organisation de l’espace s’ajoute le contraste des costumes, quand Largo en porte un blanc, Bond en porte un noir. Le contraste est encore plus fort dans la mesure où Bond est avec la copine de Largo, ce qui intensifie le duel. Largo vient clairement pour lui soutirer Domino. Le gros plan qui suit sur Largo montre que l’intérêt de la scène réside bien sur lui et que surtout, ce qu’il dit est important, c’est bien lors de ce gros plan qu’il propose le jeu, le défi. Ensuite, on retrouve en contre-champ Bond et Domino ensemble. Ils sont donc en quelque sorte deux contre un. La réponse de Bond amuse et intéresse Largo. Il rit. On les retrouve ensuite les trois ensemble, comme au début, ce qui ferme en quelque sorte la boucle, car le premier duel vient de se dérouler. Largo y sort gagnant puisqu’il a réussi à empêcher Bond à parler avec Domino lui proposant de le défier dans un jeu. Il est intéressant de noter que c’est la première rencontre entre Bond et Largo dans le film, et donc que le jeu représente en quelque sorte le duel annonciateur pour la suite.

Un plan statique puis en panoramique gauche montre Bond, Largo et Domino entrer dans la salle du jeu, suivis par des spectateurs. Le plan suivant nous montre la table de jeu, l’objet même du duel. Largo présente son jeu, Domination, qui renvoie tout de suite bien entendu à l’idée du pouvoir, que le joueur doit dominer l’autre, être supérieur à l’autre pour gagner. On voit donc bien que Largo a trouvé une solution à son problème d’ego. Il précise que c’est lui-même qui l’a crée, et ceci renforce le caractère insolite, un peu fou du personnage. Il a ce désir de dominer l’autre, d’être supérieur. Largo se place entre Domino et Bond, ce qui insiste une nouvelle fois sa volonté de séparer Bond et Domino, on note aussi qu’elle se place de son plein gré auprès de son copain, rejoignant donc symboliquement le camp de Largo.

Image8.png

Le gros plan suivant montre les touches du jeu. On a affaire là à une espèce de jeu-vidéo avec l’ancêtre de la manette. S’allume ensuite un écran qui confirme l’idée du jeu-vidéo. Le contre-champ sur l’écran de Bond confirme le duel entre les deux joueurs. Bond est seul face à Largo et Domino. La carte de la France s’affiche. Le but ici est de conquérir des terres, de venir propriétaire de pays, donc le roi du monde. Largo explique le jeu. La symétrie qu’instaure la table et son écran est très intéressante puisque Bond et Largo sont placés en symétrie parfaite, intensifiant la confrontation. Le plan suivant pourrait être un raccord regard de Domino qui regarde donc Bond. Largo utilise ses manettes en expliquant la suite du jeu. Il s’agit d’utiliser des missiles nucléaires, drôle de coïncidence tout de même alors même que Bond enquête sur Largo à cause d’un vol de missiles nucléaires. On voit donc bien comment ce jeu pourrait représenter l’enjeu de tout le film et que la volonté de Largo est de dominer le monde par les missiles nucléaires. Bond regarde attentivement. Largo et Domino sont montrés ensemble, mais c’est bien Bond que Domino regarde une nouvelle fois, inquiète. Elle connait le secret du jeu que Largo n’a pas encore divulgué, elle connait sa dangerosité. Une nouvelle fois aussi, on note un contrastes de couleur, Bond étant le rouge et Largo le bleu. Bond est complètement isolé, Largo aussi par un plan sûrement subjectif de Domino. On nous montre ensuite la table par un plan d’ensemble lorsque le jeu peut commencer.

Il est intéressant de noter que le centre de la carte du jeu est vide, donnant directement sur le visage de Bond, comme s’il représentait une cible, la cible d’une arme, en quelque sorte une forme de gunbarrel finalement. En jouant, c’est bien Bond qui est la cible de Largo. Le point de vue opposé montre également Largo, cible de Bond. Le joueur, donc, est une cible à abattre en dominant l’Espagne, l’écran étant au milieu. Donc, en dominant les terres des territoires, on atteint l’adversaire, la cible.

Image14.png

Largo joue, Domino est à côté. Elle regarde de nouveau Bond, ce qui nous fait demander si elle ne voudrait pas rejoindre son camp. Grâce au raccord regard, on voit Bond qui lâche la manette, ayant reçu une décharge électrique. Largo s’excuse, avec un petit sourire, ayant soi-disant oublié de dire que le joueur reçoit une décharge s’il perd alors même qu’il s’agit de son propre jeu. On ressent bien ici son sadisme. C’est donc un jeu qui implique que le perdant doit non seulement payer mais aussi souffrir, il y a également une atteinte physique dans la domination, dans le fait d’être supérieur par rapport à l’adversaire. C’est un plaisir pour Largo de blesser son adversaire, de lui envoyer des décharges, et en plus, de gagner de l’argent. Bond, toujours isolé, n’apprécie pas. On revient sur Largo et Domino qui regarde une nouvelle fois Bond. Le duel recommence.

Image15.png

Le duel recommence et le plan qui suit est très parlant. On constate deux lignes diagonales qui se rejoignent au centre et permettent ainsi d’attirer le regard du spectateur au centre de l’image. Les deux dialogues se rejoignent dans le centre d’un globe. Le globe est au centre de l’image, il attire le spectateur de par sa position au centre mais aussi par la présence des deux diagonales. Ce globe, donc, qui a son importance, se superpose à Largo. On remarqua aussi que « Japan », qui représente la domination territoriale, le pouvoir et « $16000 », donc la soif de l’argent, se superposent également à Largo. C’est donc très parlant, Largo voudrait détenir le globe, il voudrait l’avoir pour lui, dominer le monde, être le maitre du monde. Mais, au fond de lui, il sait très bien que ce n’est pas possible de diriger le monde, d’où pourquoi il a crée ce jeu, c’est véritablement son seul moyen à lui pour réaliser son fantasme le plus cher, dominer le monde. Il aime croire qu’il domine le monde, le jeu lui en donne la possibilité d’y croire, mais aussi d’autres éléments tout au long du film, comme sa salle de contrôle dans le yacht où il dit à Bond : « d’ici, j’ai l’oeil sur le monde entier », ce qui est loin de le dominer.

Image16.png

Une nouvelle composante, arrive, une nouvelle personne au fond. Le processus de dévoilement entraine les gens à se pousser et fait de l’arrivée de Fatima Blush une entrée de star. Elle arrive, comme une star, avec une tenue de star, sous le feu des projecteurs. On montre ensuite le point de vue de Bond puis Bond lui-même puis Largo avec ses manettes. Ensuite, la carte du Japon remontre Bond en tant que cible à abattre, un missile bleu est envoyé par Largo et touche Bond qui perd et échoue. Un plan très court, de quelques images à peine, comme une courte parenthèse, montre Fatima Blush satisfaite. Elle aussi, comme Largo, a un penchant pour le sadisme. Bond est blessé, Largo sourit et Domino est inquiète. Aussi, Largo dévoile une fois de plus une règle qu’il n’avait pas expliqué auparavant. Le gros plan qui suit sur Largo est très intéressant puisqu’il s’adresse personnellement à Bond et le défie une nouvelle fois, lui demandant s’il souhaite continuer le jeu. Puis, en gros plan également, Domino inquiète regarde Bond. Puis, enfin, on montre le gros plan sur Bond qui accepte. Dans le duel entre Bond et Largo, Domino est intégrée. Il est très intéressant de noter cette succession de gros plans : Largo, Domino, Bond. Domino est donc véritablement au centre. C’est donc une nouvelle fois très signifiant : le but du jeu, son enjeu véritable est bien d’avoir Domino. Les deux se battent pour elle, Domino est au centre de tout. D’ailleurs, elle est peut-être auprès de Largo, certes, mais elle est quand même bien placée physiquement entre Largo et Bond. Et symboliquement, l’arrivée de Fatima Blush représenterait une forme de jalousie. On revient ensuite sur Largo puis sur la table avec les trois.

Le principe du jeu renvoie immédiatement à la figure du cercle, la première présentée dans l’étude de Basic Instinct. Il faudrait placer au centre de la figure Domino, celle que l’on cherche à atteindre, et tournent autour de manière équidistante Bond et Largo. Celui qui arrive à dominer le territoire, le Japon ici, tue l’autre. Si l’un meurt, l’autre joueur se rejoint Domino, le cercle se transformant donc en un seul point.

Capture d’écran 2017-02-13 à 19.10.49.png

© infographie créée par Keyvan Sheikhalishahi

On note le gros plan sur Domino inquiète. C’est aussi une manière d’insister une nouvelle fois son importance. Bond devient une cible à abattre à nouveau et le duel continue. Le schéma est identique, on montre chacun son tour jouer avec Domino qui regarde Bond. Le missile rouge envoyé est bloqué par Largo. Largo est légèrement plus en difficulté qu’avant mais un gros plan sur Bond montre bien qu’il est en grande difficulté. Celui sur Largo le montre souriant. Notons un schéma de montage très intéressant, on montre Bond puis Domino puis Bond une troisième fois, plaçant ainsi Domino au centre.

Puis, il est encore plus intéressant de noter un gros plan sur Bond puis Domino puis un nouveau plan sur Bond avec la carte. Domino est donc placée cette fois-ci entre deux plans avec Bond. Il s’agit là d’un montage indicateur qui expliciterait une nouvelle fois et juste après les trois plans précédents déjà évocateurs que Bond se bat pour elle, qu’elle représente son enjeu à lui. Mais après, c’est l’inverse. On repart de la carte avec Bond puis on montre Domino avec Largo puis un gros plan sur Bond. C’est exactement le schéma inverse (Bond/Domino/Carte/Domino avec Largo/Bond), précisément on commençait par Bond puis Domino avant la carte, et après, on repart sur Domino avec Largo pour finir sur Bond. Largo entre dans l’alternance Bond/Dimino et c’est bien à cause de lui que la situation s’inverse, on constate un retour en arrière de Bond qui va perdre, retombant en arrière. D’ailleurs, quoi de plus symboliquement qu’il tombe vraiment physiquement. Domino se lève aussitôt, sous le regard malicieux de Largo qui apprécie la scène.

Bien évidemment, Fatima Blush regarde la scène. Il s’agit du climax du jeu, elle aime voir Bond blessé, en difficulté, à terre. Largo se lève, il est en domination physique et financier.  Notez son regard, quand Bond est à terre, envers Domino comme s’il souhaitait lui faire une démonstration  de sa force et comme s’il appréciait son inquiétude. Domino, une nouvelle fois, est montrée seule, inquiétée pour Bond. On montre d’ailleurs Domino quand Largo conseille à Bond de ne « pas continuer », Bond perdant en quelque sorte l’enjeu du jeu, Domino. Mais Bond veut aller plus loin, il veut tenter une dernière partie pour le reste du monde. Largo se retourne vers Bond mais reste devant Domino, confirmant cette idée que Bond doit l’abattre pour rejoindre Domino. La contre-plongée sur Largo confirme sa position dominante. Avant de confirmer qu’il souhaite une nouvelle partie, on a une nouvelle fois là encore l’enchainement Bond/Domino/Bond. Ils reprennent le jeu. Encore une fois, et c’est encore plus flagrant, le globe se superpose à Largo mais cette fois-ci c’est bien « The World » qui est inscrit. C’est encore plus flagrant, explicite qu’avant, et ce plan est peut-être en ce sens le plus important du film puisqu’il exprime toutes les ambitions de Largo, ses rêves fous.

La suite du duel va progressivement changer la donne. Le rouge du Bond l’emporte progressivement.  Le missile bleu de Largo est contré, ses points rechutent. Un deuxième missile bleu est contré. Le rouge envahit l’écran à plusieurs reprises. Cette fois-ci Domino s’inquiète pour Largo, la situation s’est renversée. En quelque sorte, Domino s’inquiète pour celui qui va mal, qui est dans la mauvaise position. En fait, on pourrait comprendre l’issue du jeu en fonction des émotions, de l’inquiétude de Domino. On voit bien là son émotivité et surtout sa naïveté juvénile. Largo perd le jeu et subit une violente humiliation. C’est alors que Fatima Blush part, le spectacle ne l’intéresse plus et la situation ne peut l’amuser. Largo sort immédiatement son chèque mais Bond lui demande en échange une danse avec Domino. Largo sort du champ et Domino rejoint Bond. Bond a réussi.

La scène du duel au casino peut donc représenter tout le film, en plusieurs points. Tout d’abord, on comprend que l’enjeu du film est de gagner la confiance de Domino. Pour Bond, il s’agit de la convaincre pour rejoindre son camp, et il poursuit cette stratégie tout au long du film, comme l’indique la scène du massage ou plus explicitement la scène du yacht. On comprend aussi mieux la personnalité insolite de Largo, un peu folle, déjantée, avec ses rêves fous impossibles à exaucer, ses ambitions inavouables. On voit aussi une Fatima Bush starifiée, jalouse, partageant avec Largo le goût et le plaisir du sadisme. Quant à Domino, la scène explicite sa naïveté juvénile, qui montre qu’elle peut changer de position d’un moment à l’autre quand une personne se trouve dans la difficulté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s