Critique – Spectre (sans spoiler)

16-9-RATIO_new-home

  • Date de sortie : 10 novembre 2015 (2h30)
  • Réalisateur : Sam Mendes
  • Avec : Daniel Craig, Léa Seydoux, Christoph Waltz, Monica Bellucci, Andrew Scott, Dave Bautista, Ralph Fiennes, Ben Whishaw, Naomie Harris, Rory Kinnear, Jesper Christensen, Stephanie Sigman, Brigitte Millar
  • Tous publics (France) -13 ans (États-Unis)
  • Allociné spectateurs : 3.5/5
  • Allociné presse : 3/5

Spectre, le film que j’attendais le plus depuis ces trois dernières années. Après Skyfall, très bon film mais décevant James Bond, l’agent 007 est de retour pour une des missions les plus intéressantes, réalisée pour la deuxième fois consécutive par Sam Mendes. Cette critique ne s’engage pas à comparer différents opus, ce qui se révélerait peu productif, et est garantie sans aucun spoiler.

spectre obertilliach

Un message cryptique venu tout droit de son passé pousse Bond à enquêter sur une sinistre organisation. Alors que M affronte une tempête politique pour que les services secrets puissent continuer à opérer, Bond s’allie avec le Dr Madeleine Swann pour découvrir la terrible vérité que cache le Spectre.

b24_33527_rv2

Le scénario est excellent, très bien dosé, il développe plusieurs intrigues et ses thèmes sont très intéressants. Après trois opus qui ont permis à définir véritablement le personnage de James Bond – la renaissance, la vengeance, la mise en place des personnages récurrents -, cette fois-ci, Bond est vraiment Bond en quelque sorte. Son personnage est très bien travaillé et approfondi. Le scénario traite subtilement de son passé et en fait le lien avec le présent. Il développe également d’autres personnages très intéressants, des femmes ou des hommes, alliés ou ennemis, qui ont tous souffert. En quelque sorte, ce Spectre est un film sur la douleur, la souffrance et la mort. On regrettera cependant le personnage, peut-être fatiguant mais efficace, de C, qui témoigne qu’il faut toujours un homme de l’intérieur contre Bond. On regrettera aussi le manque de développement du grand méchant de l’histoire. La présentation de l’organisation maléfique est excellente mais ses objectifs restent un peu flous, ce qui est dommage. Dans l’ensemble, les relations entre les personnages, notamment entre Bond, Madeleine et Oberhauser, sont satisfaisantes mais pouvaient être mieux approfondies. La question, privilégiée par Orwell, de l’homme face aux machines et de la surveillance plus globalement soulèvent également de l’intérêt, même si c’est un peu du déjà-vu. Enfin, l’humour est très bien placé, bienvenue, et fonctionne à merveille et les clins d’oeil aux précédents films ne sont pas là seulement pour constituer une galerie nostalgique mais pour tirer véritablement le film vers le haut puisqu’ils sont remixés avec de la modernité, donnant un ensemble excellent.

spectre-film-stills-08234

L’interprétation est magistrale. Daniel Craig propose un jeu excellent et réussit très bien à jouer sur le paradoxe de son personnage, à la fois assassin et humain éprouvant des émotions. Christoph Waltz, acteur magistral et unique, est grandiose. Il provoque beaucoup de frissons. Il réussit à rattraper le petit manque d’écriture de son personnage. On regrettera peut-être un manque certain de présence à l’écran, mais c’est aussi ce qui le rend si précieux dans le film. Léa Seydoux, la grande surprise du film, est superbe. Elle réussit à apporter une nostalgie et une profondeur bienvenues et à approfondir des relations, notamment paternelle. Elle rend la relation paternelle très intéressante et réussit à aller plus loin que le scénario. Le parallèle formé avec Bond est aussi très intéressant. Monica Bellucci, très séduisante, propose une excellente interprétation. Andrew Scott est très convaincant et les acteurs récurrents depuis Skyfall le sont encore plus, superbes. Jesper Christensen, de retour, est excellent et offre une confrontation magistrale. Enfin, notons aussi la participation de l’excellente Brigitte Millar lors d’une scène de réunion, très sobre, qui apporte une touche de maléfice à la scène.

jbbr_spectre_oberhauser_swann

Des ruelles étroites de Rome aux paysages vastes et étendus du Sahara, de la clarté soyeuse des Alpes autrichiennes à l’obscurité des rues obscurs et menaçants de Londres et des rues chaleureuses de Tanger, on voyage beaucoup dans Spectre, et, heureusement, la technique est au rendez-vous pour rendre ces décors encore plus splendides. La photographie est en effet grandiose, donnant une atmosphère glaciale, noire et sombre, quelque soit le lieu. Les plans nocturnes sont splendides. La réalisation de Sam Mendes est très élégante, même virtuose, en témoigne ce pré-générique haletant ou la course contre la montre finale digne des plus grands thrillers. Les cascades sont spectaculaires et les scènes de dialogues très bien mises en scène, mention spéciale à cette effrayante scène de réunion. Enfin, Mendes rend le film plus violent et agressif, propice aux couleurs et au ton du film. Le montage est superbe également. Le générique est sublime et la musique envoûtante et grave de Sam Smith nous invite à pénétrer dans un mausolée, le monde des morts. Enfin, les costumes sont excellents. N’oublions pas la musique de Thomas Newman, qui on dirait bien, s’amuse à copier-coller celle de Skyfall, heureusement la réutilisation de la chanson thème est très intelligente et les pistes sonores se révèlent énormément efficaces, mais il faut le dire, Newman approuve la fainéantise!

James Bond is chased by Mr. Hinx around the Tiber River in Rome in Metro-Goldwyn-Mayer Pictures/Columbia Pictures/EON Productions’ action adventure SPECTRE.

Pour réussir un Bond plus qu’un autre, il faut deux éléments : une profondeur pour les personnages ainsi qu’un rythme haletant résultant à un film percutant. C’est exactement ce que remplit Spectre, en plus des autres promesses bondiennes qui nous ravissent. Spectre est un des meilleurs opus, sans hésiter au moins ex-aequo avec le meilleur, Casino Royale.

  • Réalisation : 10/10
  • Scénario : 9.5/10
  • Casting : 10/10
  • Musique : 9.5/10
  • Ambiance : 10/10

Film : 10/10 (sans hésiter -:) !!)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s