Critique – Prémonitions

_C6A9309.CR2

  • Date de sortie : 9 septembre 2015 (1h41)
  • Réalisateur : Alfonso Poyart
  • Avec : Anthony Hopkins, Colin Farrell, Jeffrey Dean Morgan, Abbie Cornish, Xander Berkeley
  • Avertissement (France) -17 ans (États-Unis)
  • Allociné spectateurs : 3.6/5
  • Allociné presse : 2.8/5

Prémonitions oppose Anthony Hopkins à Colin Farrell et bénéficie d’une intrigue originale. Pourtant, cela fait maintenant plus de vingt ans que le projet existe, étant initialement la suite de Seven. Après les divers changements de scénario, de réalisateur et de casting, le film sort en premier lieu en France. Alors, que penser de Prémonitions?

_C6A9533.CR2

Un tueur en série énigmatique sévit à Atlanta, laissant le FBI totalement désemparé. En désespoir de cause, ils se tournent vers le docteur John Clancy, un médium retraité dont les visions les ont aidés dans le passé. En étudiant le dossier, Clancy devine rapidement la raison pour laquelle le FBI est incapable d’arrêter le tueur : ce dernier possède le même don divinatoire que lui. Comment dès lors arrêter un tueur capable de prévoir l’avenir?

_C6A0389.CR2

Le scénario est original et propose un film très solide, qui remplit très bien sa fonction d’office, celle du divertissement. L’écriture des personnages est notamment excellente. Le personnage d’Anthony Hopkins est hanté par son passé et peut voir l’avenir comme le passé grâce à ses visions. Le personnage est très riche et le scénario utilise de manière très intelligente le don de voyance. Le personnage du tueur est également très intéressant, et la réflexion sur la fin de vie bienvenue bien que n’étant pas le véritable enjeu du film. Les personnages sont donc ambigus et cérébraux, très riche en somme. Bien que le scénario possède son lot d’atouts, il présente également quelques maladresses. Le film n’est pas toujours cohérent, le médium voit beaucoup de choses mais jamais l’assassin. Mais, surtout, on aurait préféré un duel final plus psychologique, et pas seulement un affrontement physique. Le jeu du chat et de la souris, en ce sens, aurait pu être bien plus approfondi. Malheureusement, le scénario utilise son potentiel narratif qu’à moitié.

_C6A2323.CR2

La réalisation rend le film très dynamique et surtout, percutant, malgré la présence de quelques maladresses. Le film est très efficace, quelques belles idées le rendent d’autant plus intéressant. Alfonso Poyart réussit à le rendre percutant et original, créant aussi une bonne atmosphère dans l’ensemble. La scène de course-poursuite est notamment excellente, créant un véritable climat de tensions. On regrettera quelques choix de réalisation peu appropriés. Enfin, les premiers atouts du film sont bien évidemment les acteurs. Anthony Hopkins présente une interprétation magistrale, un jeu très riche qui montre encore une fois tout son talent et ses capacités qui font de lui un des meilleurs de sa génération. Face à lui, Colin Farrell est certes dévalorisé mais son jeu reste tout de même très convaincant. Enfin, on retrouve d’excellents Jeffrey Dean Morgan et Abbie Cornish.

_C6A7768.CR2

Les quelques défauts du film ne l’empêchent pas d’être très efficace, percutant et original. Les acteurs, notamment Anthony Hopkins, sont impressionnants. Prémonitions est un thriller solide, un très bon divertissement que l’on ne peut que conseiller de voir. Espérons qu’il sorte aussi à l’étranger!

  • Réalisation : 7.5/10
  • Scénario : 7/10
  • Casting : 10/10
  • Musique : 7/10
  • Ambiance : 8.5/10

Film : 8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s