Critique – Mission Impossible : Rogue Nation

mission_impossible_rogue_nation-wide

  • Date de sortie : 12 août 2015 (2h12)
  • Réalisateur : Christopher McQuarrie
  • Avec : Tom Cruise, Rebecca Ferguson, Jeremy Renner, Simon Pegg, Ving Rhames, Sean Harris, Alec Baldwin
  • Tous publics (France) -13 ans (États-Unis)
  • Allociné spectateurs : 4.2/5
  • Allciné presse : 3.8/5

Après deux opus catastrophiques, Brad Bird réussit il y a quatre ans à remettre la barre très haut en changeant de ligne droite avec Protocole fantôme. Ce volet perdait en légèreté et en fantaisie pour gagner en noirceur et devenir un véritable thriller spectaculaire. Pour ce cinquième opus, Rogue Nation, Christopher McQuarrie et Tom Cruise ne pouvaient faire mieux…mais à situation extrême, mesure extrême.

Tom Cruise plays Ethan Hunt in Mission: Impossible Rogue Nation from Paramount Pictures

L’équipe Mission Impossible est dissoute et Ethan Hunt se retrouve désormais isolé, alors qu’il doit affronter un réseau d’anciens agents spéciaux, le Syndicat. Cette organisation sans scrupules est déterminée à mettre en place un nouvel ordre mondial à travers des attaques terroristes de plus en plus violentes. Ethan regroupe alors son équipe et fait alliance avec Ilsa Faust, dont les liens avec le Syndicat restent mystérieux. Ils vont s’attaquer à la plus impossible des missions : éliminer le Syndicat.

mission-impossible-rogue-nation-ferguson-cruise-1

Le récit est superbe, surpasse par moments le précédent opus. Il devient complexe au fur et à mesure, alors que le premier tiers est un – tout petit – peu fouillis et maladroit puisqu’il mêle de l’action à de l’exposition, le film peinant à véritablement démarrer, ce n’est en fait que pour mieux démarrer par la suite et on le pardonnera. Il s’agit seulement d’une entrée qu’il faut savoir déguster même si on ne connaît pas encore la ligne de l’intrigue. Ensuite, le film excelle, bénéficiant d’un rythme qui ne baisse jamais. L’intrigue propose d’excellents rebondissements de situation, mêle avec grande intelligences plusieurs intrigues ainsi que les faux-semblants. Contrairement à Protocole fantôme, Rogue Nation ne possède aucune longueur puisque l’histoire se veut haletante. Retrouver un Tom Cruise seul, isolé, procure un véritable plaisir. Poursuivi par la CIA, il chasse lui-même le Syndicat, une menace de l’intérieur.

MI5-12282 SN02.tif

La réalisation de Christopher McQuarrie est très bonne, à la fois sobre, élégante et rythmée. La maîtrise de l’action est excellente et celle-ci bénéficie de beaucoup de suspense. S’inspirant de Hitchcock pour certaines séquences, le film devient davantage délicieux. Les scènes d’action sont toutes haletantes et heureusement, tout comme pour Protocole fantôme, elles ne tombent jamais dans l’irréalisme ni le délire total. Elles sont authentiques puisque Tom Cruise assure un bon nombre de cascades, plus ou moins vertigineuses. Il faut dire que Tom Cruise est exceptionnel.  Heureusement, McQuarrie, aussi scénariste, ne copie pas tous les éléments qui ont fait la réussite du précédent opus, pour faire mieux encore, et opte pour un film totalement différent et original, notamment sur la structure, différente. Bien que la grande scène d’action ait lieu au milieu, McQuarrie a l’intelligence de privilégier une fin moins vertigineuse, au profit de séquences où dominent psychologie et manipulation, et c’est un très bon point de Rogue Nation, qui ne suit pas bêtement les schémas habituels. Les séquences finales donnent une autre force au film, sans égale, un autre charme, une note plus sombre, une véritable intelligence. Digne d’un véritable thriller, et si Rogue Nation était intelligent? Enfin, la musique est excellente avec de très bonnes pistes et heureusement, le thème sonore – qui manquait un peu au précédent, son principal défaut – est présent de nombreuses fois, se faisant jouer pendant tout le film, et allant au bout des notes avec parfois des relectures intéressantes. Superbe.

TAURUS

Les acteurs sont exceptionnels. Tom Cruise, à la fois dans les scènes d’action ou des scènes moins audacieuses, est formidable. Les autres personnages de l’équipe sont également brillamment incarnés. Simon Pegg apporte beaucoup d’humour, lequel n’est pas fade mais tout à fait naturel. Jeremy Renner est meilleur que dans le précédent opus, s’amusant pleinement dans son rôle et ses mensonges. Ving Rhames se procure un véritable second rôle et non une simple apparition. Pas de surprises, donc…ou presque puisque Rogue Nation mise également sur une autre carte, celle de Rebecca Ferguson, qui remplace la moyenne Paula Patton. D’un charisme flamboyant, l’actrice est magistrale, magnifique tant elle joue bien ce rôle complexe et trouble, femme aux multiples facettes, qui accorde un charisme fou à l’ensemble. Accroissant la complexité du film, Rebecca Ferguson se veut comme la révélation de ce Mission Impossible, actrice que l’on voit loin. Alec Baldwin, qui a du mal au début, est finalement fascinant par la suite, un très bon atout. Enfin, notons un méchant un peu en retrait mais qui joue la carte de la mystériosité, incarné par Sean Harris.

mission-impossible-rogue-nation-baldwin-pegg

Rogue Nation propose un équilibre excellent, entre scènes spectaculaires, une bonne complexité du récit et de l’humour. Les acteurs sont exceptionnels et partagent la bonne entente et la folie du plateau, comme le souhait Tom Cruise. Véritable thriller haletant et sans longueurs, Rogue Nation est une réussite totale, surpassant – très légèrement – le précédent opus. Le prochain volet étant confirmé, on peut demander comment il pourrait mettre la barre encore plus haut – mais on ne s’inquiète pas davantage puisque Tom Cruise ne connaît pas l’impossible.

  • Réalisation : 9.5/10
  • Scénario : 9/10
  • Casting : 10/10
  • Musique : 10/10
  • Ambiance : 10/10

Film : 10/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s