Critique et analyse – À propos d’Elly

36398-a-propos-d_-elly---memento-films

  • Date de sortie : 9 septembre 2009 (1h59)
  • Réalisateur : Asghar Farhadi
  • Avec : Golshifteh Farahani, Taraneh Alidoosti, Mani Haghighi, Shahab Hosseini, Saber Abbar, Rana Azadvar, Peyman Moaadi, Merila Zarei, Ahmad Mehranfar
  • Tous publics
  • Allociné spectateurs : 3.9/5
  • Allociné presse : 3.9/5

À propos d’Elly est un véritable thriller psychologique du cinéaste Asghar Farhadi. Le film remporte l’Ours d’argent du meilleur réalisateur lors de la Berlinale 2009. Il réunit des acteurs très talentueux, dont la magistrale Golshifteh Farahani ainsi qu’un scénario très original qui joue sur le mystère et l’ambiguité.

A+PROPOS+D'ELLY+PHOTO3

Un groupe d’amis étudiants passe des vacances dans une vaste demeure au bord de la mer Caspienne. Sepideh, qui s’est occupée de l’organisation, a décidé d’inviter Elly, en espérant qu’elle ne soit pas indifférente au charme de son cousin Ahmad, tout juste sorti d’une rupture. Les vacances se passent dans la bonne humeur, jusqu’à la soudaine disparition d’Elly…

grand209

Le scénario, bien qu’à la trame classique, est assez original. Le récit se déroule en effet en trois actes bien distincts : l’arrivée et le début des vacances, l’énigme à propos d’Elly puis l’arrivée de son fiancé qui complique davantage la situation. Au début du film, les vacances se déroulent donc dans la bonne humeur, ce sont l’entraide et la liberté qui rythment la dynamique du groupe. Toutefois, on constate des mensonges initiaux, tout d’abord à propos des jeunes mariés en lune de miel, Elly et Ahmad, qui au passage ne le sont pas réellement. Puis Elly se justifie de son absence par un déplacement professionnel. Ces mensonges anodins n’ont visiblement aucune conséquence, jusqu’au déclencheur qui va en entraîner, c’est à dire la scène de disparition. Le deuxième acte débute alors avec des questions qui s’accumulent, sans réponses, à propos d’Elly. Est-elle rentrée? A-t-elle disparu en mer? Avec beaucoup de finesse, Farhadi met en place progressivement l’expression de la culpabilité, des rancoeurs et des craintes. Les mensonges deviennent vitaux, de plus en plus graves et le groupe n’est plus solidaire, commencent alors les ruptures. Enfin, le dernier acte peut débuter, le pire puisque les faux-semblants vont commencer, en plus de l’accumulation des mensonges et des questions sans réponses. Le film devient un puzzle, comme l’avait bien annoncé son réalisateur. Le frère est en réalité un fiancé, ce qui rend la situation davantage catastrophique.

A+PROPOS+D'ELLY+PHOTO5

Le récit met en exergue différents points intéressants grâce à la profondeur psychologique de chaque personnage. En effet, ce huis-clos très efficace dresse des portraits intéressants de chaque personnage, portraits qui pourraient peindre une esquisse du pays. On peut, dans un premier temps, remarquer le déplacement des responsabilités. Chaque personnage essaie de se justifier pour ne pas être responsable et déplace sa responsabilité chez un autre. Enfin, on constate également un processus de déchéance psychologique, lequel atteint surtout Sepideh. Alors que la jeune femme était insouciante, souriante, blagueuse, joyeuse, active, directive au début du film, elle ne fait que subir la situation pendant le film et finit par perdre le contrôle, en larmes, n’éprouvant plus que des regrets ainsi qu’une douleur inconsolable.

about-elly

Le drame est très mystérieux, l’énigme à résoudre intéressante. De plus, le suspense et la tension sont omniprésents. L’écriture est très riche et fine, la réalisation de Farhadi est très intelligente. Cette maison, ouverte à tous les vents, tous les faux-semblants, tous les mensonges, donnant sur la plage, lieu du danger, de la mort est un décor très étudié et très intéressant, à la fois anodin puisque chaque grande capitale connaît sa station balnéaire – Paris, Deauville ; New York, Les Hamptons – mais aussi très efficace. Enfin, la distribution est excellente. Tout d’abord, Golshifteh Farahani est magistrale, splendide, proposant une interprétation digne des plus grandes. L’actrice montre bien tout son talent et sa palette d’émotions, laissant place à l’admiration la plus totale. Taraneh Allidousti propose un jeu très intéressante, jouant cette femme mal à l’aise et ambiguë. On retiendra également un jeu fort passionnant de la part de Mani Haghlighi qui joue le mari de Sepideh. Enfin, tous les autres acteurs sont excellents, sans aucune exception, on ne peut malheureusement pas détailler le jeu de chacun. Toutefois, nous pouvons retenir qu’ils optent tous pour un jeu très naturel, au plus près de la véritable vie quotidienne.

original-397917-707

Thriller fascinant qu’on ne peut que recommander, À propos d’Elly réunit à la fois un scénario très original, une réalisation totalement maîtrisée et des acteurs magistraux, en premier Golshifteh Farahani qui éblouit le film.

  • Réalisation : 9/10
  • Scénario : 9.5/10
  • Casting : 10/10
  • Musique : pas de note
  • Ambiance : 10/10

Film : 9.5/10

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s