Critique – Connasse : princesse des coeurs

iConnasse-princesse-des-coeurs-la-critique_article_landscape_pm_v8

  • Date de sortie : 29 avril 2015 (1h20)
  • Réalisatrices : Eloïse Lang, Noémie Saglio
  • Avec : Camille Cottin
  • Tous publics 
  • Allociné spectateurs : 3.3/5
  • Allociné presse : 3.5/5

Après la série diffusée sur Canal +, les deux réalisatrices Eloïse Lang et Noémie Saglio décident d’adapter la vie de la Connasse au cinéma, pour notre plus grand plaisir. Exercice très périlleux, Connasse : princesse des coeurs est un défi très audacieux et très ambition. Le défi technique, immense, dévalorise inévitablement le défi artistique.

pdc_photogramme_263870

Camilla, 30 ans, Connasse née, égocentrique et insupportable, se rend compte qu’elle n’a pas la vie qu’elle mérite et décide que le seul destin à sa hauteur est celui d’une altesse royale.

pdc_photogramme_194644

Le film est très plaisant, il remplit avec perfection la fonction du divertissement pur et simple. Filmé intégralement en caméra caché, le film revisite le genre. Ce n’est certainement pas un film de mise en scène, il n’y a pas de recherche artistique véritable, la recherche est surtout technique puisqu’il faut filmer sans que les piégés ne s’en rendent comptent. Une préparation millimétrée est donc nécessaire pour chaque séquence. Le scénario, aussi, est écrit sans but artistique mais pour être propice à ce genre de tournage. Pourtant, l’enchainement est assez fluide malgré la baisse de dynamique qu’instaurent quelques minutes au milieu du film. Il faut dire que le scénario propose des situation assez dérangeantes, plus que dans la série, dépassant même les limites de l’impolitesse. La formule s’adapte bien puisque les saynètes font rires et elles sont bien reliées. L’équilibre est aussi intéressant avec de l’émotion, certes moquée, proposée par le récit. De plus, un charme s’opère très vite. Le rythme est soutenu, les répliques très drôles et surtout, c’est la variété des situations qui apporte de l’intérêt. Le film est donc ingénieux. La partition musicale est très intelligente, véritable macédoine entre des pistes qui revisitent le thème principal, des chansons bien choisies et d’autres pistes plus classiques avec parfois, deux ou trois notes qui rappellent le thème. C’est une réussite. Camille Cottin est superbe, elle possède une prestance et un charisme très intéressants. Investie pleinement, elle va très loin dans des situations bine dérangeantes, c’est une véritable actrice.

pdc_photogramme_443282

Le film réussit totalement sa fonction de divertissement pur et simple. Le défi technique est aussi réussi avec succès. Le défi artistique est certes moins réussi mais il n’est pas nul, puisque Camille Cottin est superbe et le film bénéficie d’une partition musicale bien solide. Le charme s’opère vite et c’est avec plaisir qu’on est embarqué dans cette aventure folle, que l’on espère, a une suite.

  • Réalisation : 7/10
  • Scénario : 8/10
  • Casting : 9/10
  • Musique : 8/10
  • Ambiance : 8/10

Film : 8/10

2073407

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s