Critique – The Ryan Initiative

  • Date de sortie : 29 janvier 2014 (1h46)
  • Réalisateur : Kenneth Branagh
  • Avec : Chris Pine, Kevin Costner, Keira Knightley, Kenneth Branagh
  • Tous publics (France) – 13 ans (Etats-Unis)
  • Allociné spectateurs : 3/5
  • Allociné presse : 3.1/5
Il faut voir The Ryan Initiative pour Kevin Costner. Après Thor, Kenneth Branagh réalise le cinquième volet des aventures de Jack Ryan et joue même dedans. Le personnage de Jack Ryan a été inventé par Tom Clancy, décédé en octobre dernier. Il a autorisé les scénaristes à reprendre les bases de ses livres mais à la différence des derniers films, The Ryan Initiative bénéficie d’un scénario libre qui ne s’inspire pas des oeuvres. The Ryan Initiative fait suite à des films cultes des années 90, comme A la poursuite d’Octobre rouge ou même Jeux de guerre. Deux films au scénario très solide, c’est d’ailleurs ce qui constitue leur force majeure. Kenneth Branagh, réalise un reboot efficace avec du suspense et un scénario qui tient à peu près la route. Mais il y a des maladresses…
 
Jack Ryan est un étudiant en économie. Il rejoint après son doctorat l’US Marine Corps mais est blessé gravement en Afghanistan. Thomas Harper le recrute au sein de la CIA pour qu’il enquête sur une organisation financière terroriste. Ryan part ensuite à Moscou pour rencontrer l’homme d’affaires qu’il soupçonne être à la tête du complot, Viktor Cherevin. Le scénario est efficace, bien qu’il y ait des incohérences et des facilités ainsi que des dialogues peu intéressants au début du film. Ainsi, il n’y a pas de caméras dans les locaux de Cherevin pour repérer Jack Ryan. Et on peut en citer encore cinq ou six grandes facilités comme Cheverin qui ne quitte pas sa table pour rester aux côtés d’une jeune femme ou même aussi Jack Ryan qui repère le camion ennemi par coïncidence. Le scénario reste simple et peu passionnant, on aurait voulu quelques rebondissements, mais surtout un peu plus de crédibilité. Beaucoup de déjà-vu dans ce film d’espionnage intéressant mais pas assez captivant.
 
La réalisation de Kenneth Branagh manque d’inspiration. La première demi-heure est très maladroite, le film perdant progressivement en intérêt. Branagh choisit l’enchainement de scènes courtes qui s’enchainent furtivement avec une ou deux répliques, le spectateur a la tête un peu partout, et il faut attendre 30 minutes pour avoir l’esprit un peu plus clair et avoir une réalisation moins turbulente. Branagh réussit enfin à rendre son film intéressant, bien que le scénario soit peu crédible. Cependant les scènes d’action sont réussies avec du suspense, de la tension et du rythme bien qu’ils soient influencées par plusieurs films. La scène de la salle de bain rappelle bien évidemment le prologue culte de Casino Royale. Les ascenseurs dans les locaux de Cheverin rappellent Skyfall. Les courses-poursuites en voiture à Moscou sont très influencées par les dernières scènes de Mission : Impossible – Protocole fantôme où on retrouve la modernité des localisations de positions GPS. Enfin, pour terminer en beauté, la descente des troupes sous terre rappelle bien évidemment les agents fédéraux dans The dark knight rises. Mais Branagh n’a pas été influencé que par des scènes concrètes mais aussi et surtout sur l’ambiance générale et s’inspire des Jason Bourne, James Bond, Ethan Hunt et RED pour réaliser un mélange de tout pour sortir un film commercial peu crédible, pas assez captivant mais qui reste tout de même intéressant. Pourquoi?
Jack Ryan est loin d’être le héros vengeur, musclé qui se transforme en machine à tuer. Il est bien plus un fin observateur, brillant analyste et très émotif. Il comprend très vite que ce n’est pas un emploi de bureau qu’on est venu lui proposer mais bien un poste de terrain. Le cadavre qui occupe sa baignoire le laisse anéanti et suffoqué. Chris Pine s’en sort pas mal, même très bien dans le rôle de l’espion de la CIA. Kenneth Branagh interprète un mafieux russe caricatural, il reste néanmoins convaincant. Kevin Costner signe un beau retour dans sa carrière en jouant, toujours avec une finesse incroyable, le chef de Jack Ryan. Keira Knightley, qui se montre meilleure qu’avant, est clairement la découverte du film. Très simple et très élégante, elle ajoute beaucoup de charme au film. Le trio d’acteurs est excellent. On sent que les acteurs sont vraiment très investis et ont essayé d’apporter le meilleur qu’ils peuvent apporter. Et ils ont réussi! Ils apportent tous les trois un très grand charme au film, qui sort donc d’un film d’action ordinaire.
 
Il y a du suspense, de la tension et du rythme. La réalisation n’est pas complètement mauvaise. Le scénario, bien que peu crédible, est efficace. Vous l’aurez compris, on a un avis mitigé sur The Ryan Initiative parce que rien n’est totalement réussi, mais rien n’est raté et loin de là. Les acteurs sont excellents et apportent beaucoup de charme. Les scènes d’action sont intéressantes. On regrettera cependant une  BO et un montage sonore peu réussis mais qui se rattrapent en fin de film. Après une demie-heure très maladroite, Branagh réussit à apporter de l’intérêt et le film devient de plus en plus captivant… Ce n’est donc ni un navet ni un chef-d’oeuvre : c’est un très bon divertissement. Et je vous conseille d’aller le voir.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s